GUBERNA Alumni Sparkles - Fabienne Bryskère

02-09-2021

Témoignage d’une interaction forte entre la théorie et la pratique

Fabienne Bryskère

Fabienne Bryskère est une CEO expérimentée. Après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur civil, elle a travaillé pendant 15 ans pour de grandes entreprises de commerce de détail. Ensuite, elle a endossé durant 6 ans le rôle de CEO chez Multipharma. En plus de son nouveau rôle de CEO, Fabienne a découvert la collaboration avec un conseil d’administration d’une coopérative belge. Depuis deux ans, elle est passée à un contexte familial. En tant que CEO du Groupe Mestdagh, elle est la responsable finale d’un groupe de 2 000 collaborateurs et 80 magasins ayant un chiffre d’affaires de 70 millions d’euros. Depuis ses formations en tant qu’administrateur indépendant chez GUBERNA, elle a déjà assumé 3 mandats dans des PME et start-ups.

Elle partage avec nous son expérience à travailler avec un conseil d’administration en tant que CEO et, désormais également, en tant qu’administrateur. Fabienne établit une comparaison, cite les différences et les relie aux visions qu’elle a acquises durant les formations GUBERNA. Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Fabienne Bryskère, CEO Groupe Mestdagh
Tel +32 478 40 44 78
Contact by e-mail

Pouvez-vous vous présenter et donner le contexte dans lequel vous exercez votre ou vos mandats ?

En tant qu’ingénieur civil, j’ai travaillé durant la majorité de ma carrière pour des grandes entreprises internationales où je n’avais aucun contact avec le conseil d’administration. Lorsque je suis devenue CEO de Multipharma, je n’avais aucune expérience dans ce domaine et je ne comprenais pas bien ce qu’étaient les attentes et le rôle du conseil d’administration. C’est pourquoi j’ai voulu apprendre à connaître cette partie de ma fonction et que j’ai commencé à suivre une formation chez GUBERNA. La deuxième raison de suivre la formation faisait suite à la demande du président du conseil d’administration de Multipharma d’élaborer une structure de gouvernance pour l’entreprise. J’ai réussi à la mettre en place après avoir terminé la formation. J’ai pu directement transformer la théorie en pratique et voir se confirmer que ce que j’avais écrit était correct. Toutefois, j’ai pu me rendre compte que la théorie n’est pas toujours applicable dans la pratique. Multipharma disposait déjà d'un comité d’audit et de rémunération, alors que la composition du conseil d’administration pouvait être améliorée, mais des raisons historiques y ont mis un frein. Durant cette période, j’ai surtout appris l’importance du contact et de la relation entre le CEO et le président. Aujourd’hui, je suis à nouveau en train de construire et de mettre en place une structure de bonne gouvernance pour le Groupe Mestdagh.

Pourquoi avez-vous décidé de devenir administrateur ?

Avant ma première expérience en tant que CEO, je n’avais jamais été en contact avec un conseil d’administration et j’avais le sentiment de ne pas toujours bien comprendre les attentes des membres du conseil d’administration. J’ai fait quelques erreurs « diplomatiques ». Je pensais alors que devenir membre d'un conseil d’administration m’aiderait à améliorer mon attitude en tant que CEO et la relation entre le CEO et le conseil d’administration. De plus, les expériences extérieures m’aident dans mon rôle de CEO de Mestdagh.

Je pensais alors que devenir membre d'un conseil d’administration m’aiderait à améliorer mon attitude en tant que CEO et la relation entre le CEO et le conseil d’administration. De plus, les expériences extérieures m’aident dans mon rôle de CEO de Mestdagh.

Quel impact la crise actuelle a-t-elle sur le rôle de l’administrateur ?

J’ai débuté en tant que CEO une semaine avant la crise. Et selon ma conviction personnelle, le CEO endosse le rôle de gestionnaire de crise. Je me suis donc attelée à la tâche. Dans ce cas-ci, le conseil d’administration a le rôle de challenger et contrôle si les bonnes actions ont été prises et exécutées correctement. Ce fut notre cas. Je pense que c’est la tâche du conseil d’administration d’inciter le CEO à s'y mettre s’il ne le fait pas de lui-même.

Quelles compétences sont essentielles selon vous pour être un bon administrateur ?

Alumni Sparkle Fabienne Bryskère

Selon moi, les compétences financières sont très importantes. Vous devez comprendre rapidement les chiffres et pouvoir distinguer les éléments principaux et secondaires. Vous devez avoir une bonne vue générale et pouvoir surveiller l’ensemble et les liaisons. Outre avoir de bonnes compétences analytiques, être à l’écoute est un must absolu pour un administrateur fort.

Un administrateur connait le marché et l’actualité de l’entreprise et ose mettre le CEO ou le MT au défi, poser des questions essentielles. Il ou elle doit également vouloir faire partie de l’équipe. Une bonne collaboration et une équipe solide sont des prérogatives pour bien réussir. Un bon conseil d’administration est composé d’un mix de ces compétences. Le rôle du président est surtout important pour former et gérer l’équipe. GUBERNA met l’accent sur ce principe et c’est le cas également pour moi. En outre, je trouve que la gestion des risques est également importante. Par exemple, j’ai vécu une situation où une organisation ayant un endettement très élevé voulait faire une acquisition, mais l’analyse des risques en termes de rentabilité et de capacité de remboursement n’avait pas été faite. Prendre une décision dans un tel cas pourrait être presque fatale pour l’organisation. En tant que conseil d’administration, nous avons conseillé d’effectuer un test ACID et de choisir la bonne forme de financement. Prévoir est une qualité importante pour un conseil. Enfin, je pense qu'un conseil d’administration doit également avoir des qualités de coaching, afin de pouvoir aider à la fois les CEO et les MT personnellement et sur le plan commercial. C’est pourquoi je pense qu’un rôle dans le conseil d’administration d’une PME est très intéressant. Les entreprises internationales ont souvent un conseil d’administration local sans pouvoir de décision, car celui-ci est repris dans le holding ou au niveau du groupe. Dans une PME, le conseil est, selon mon expérience, plus proche de l’activité commerciale et plus important.

Que considérez-vous comme votre plus-value spécifique pour un conseil d’administration ?

De par ma formation et ma passion, je suis très rapide dans l’analyse des chiffres. De plus, je suis très curieuse et enthousiaste. Lorsque je ne connais pas le marché, je m’informe et je fais des recherches. En tant qu’administrateur, lorsque vous n’êtes plus intéressé par le secteur de l’entreprise dont vous faites partie du conseil, il n’y a plus de raison d’y participer. L’implication de l’administrateur est très importante.

Quels thèmes méritent l’attention totale du conseil d’administration ?

La gestion des risques, les analyses de marché, la stratégie et l’innovation, la finance, les ODD et l’image de l’entreprise. Ce qu’il faut éviter, c’est que le conseil soit trop opérationnel.

Quels conseils avez-vous pour les (futurs) administrateurs ?

Choisissez une entreprise ou un marché qui vous intéresse.

Ayez de bons entretiens avec le président et découvrez quelles sont ses attentes et qui sont les autres membres du conseil d’administration. Demandez également pourquoi ils vous veulent et essayez de rencontrer les autres membres au préalable pour voir si le courant passe.

Soyez intègre avec vous-même, sur la raison pour laquelle vous avez été choisi(e). Vous pouvez ainsi remplir votre rôle et libérer le temps nécessaire à ce sujet.

L’administrateur futur doit comprendre qu’il n’a pas un rôle opérationnel. Il doit conseiller, contrôler et défier le CEO. Il n’a aucun contrôle sur l’exécution. Cela peut être parfois frustrant et demande un peu de connaissance de soi et d’autogestion.

Personnellement, j’accorde une grande importance aux valeurs et à la gouvernance de l’entreprise pour laquelle je suis administrateur. Si vous avez l’opportunité d’obtenir un mandat, tentez de savoir si les valeurs et la stratégie de l’entreprise sont en ligne avec vos préférences ou si vous pouvez les soutenir.

En tant qu’administrateur, vous devez rester intègre envers vous-même et l’entreprise dont vous êtes administrateur.

Comment les programmes d’éducation de GUBERNA ont-ils contribué à votre succès en tant qu’administrateur ?

Alumni Sparkle Fabienne

Ils m’ont apporté une aide inestimable. Tout d’abord, j’ai été convaincue que la gouvernance était essentielle et que le rôle d’un conseil d’administration pouvait avoir un impact très positif sur l’entreprise. Un conseil d’administration qui n’exécute pas de gouvernance et a une composition insuffisante peut avoir un impact très négatif sur une organisation. Par exemple, une entreprise a effectué une acquisition et l’a présentée d’abord au conseil d’administration. Le conseil d’administration n’était pas de composition équilibrée et les membres étaient des amis du CEO. Le conseil n’avait pas une vision indépendante et trop peu d’expérience en matière de gestion des risques. L’acquisition, qui n’était bonne que sur papier, a été effectuée et a engendré de très mauvais résultats.

S’il y avait eu des administrateurs indépendants et que le conseil avait eu une composition plus professionnelle, comme GUBERNA le présente dans ses formations, tout cela ne se serait pas produit. Le rôle du conseil d’administration peut être très important pour l’innovation et la croissance d’une entreprise et j’ai surtout appris de GUBERNA que 3 ou 4 rôles d’un conseil d’administration sont très importants : le défi, le contrôle, l’investissement et la gestion des risques. Si vous avez une équipe qui peut apporter ces 4 éléments à un CEO et son équipe, l’organisation évoluera et atteindra ses objectifs.

Pour moi, l’une des parties les plus intéressantes de la formation a été la présentation par un CEO d’une entreprise familiale. Il a raconté une merveilleuse histoire sur la réalité et les difficultés d’une entreprise familiale et sur la manière dont ils ont pu prendre les bonnes décisions pour l’avenir de leur entreprise grâce à la venue du conseil d’administration et à l’application de la gouvernance.

Comment le réseau Alumni de GUBERNA vous soutient-il dans votre rôle d’administrateur ?

Actuellement, je n’utilise pas encore le réseau, car je ne suis pas fan de grands événements. Réseauter via ZOOM en période de COVID ne m’y a pas vraiment incitée.

J’attendrais d’une telle organisation qu’elle offre la possibilité d’échanger des expériences en petits groupes ayant un intérêt commun, par exemple un secteur, une région ou un type d’entreprise, etc.

A propos d'interviewer

Entretien réalisé par Jo Hendrikx
Administrateur indépendant pour les PME et entreprises familiales.  Membre du GUBERNA Alumni Council et propriétaire de Straight Business Partners, actif dans le développement stratégique et de l’organisation.
Tel: +32 478 603 825
Contact par e-mail

Jo Hendrikx

Vous souhaitez participer à GUBERNA Directors Sparkle ?

GUBERNA veut être une véritable communauté dans laquelle chaque membre peut exercer son rôle d'administrateur dans les meilleures conditions. Afin de stimuler l'échange d'expériences et d'informations, les GUBERNA Directors ont lancé cette série d'entretiens en septembre 2020. L'objectif : inspirer nos membres à travers les témoignages d'administrateurs professionnels.

Nous aimerions inviter les GUBERNA Directors et GUBERNA Certified Directors à proposer des sujets et des personnes à interviewer. En 2022, nous nous concentrerons sur les sujets suivants :

  • Comment le conseil d'administration peut-il contribuer à un meilleur climat ?

  • De la vérification des faits à la gestion des risques axée sur les processus, sous la supervision du conseil d'administration ?

  • Le rôle du président du conseil d'administration dans la transformation numérique.

  • Comment renforcer votre entreprise pour qu'elle se développe par le moyen d'acquisitions et de partenariats et mettre de l'ordre dans votre gouvernance d'entreprise.

  • La jeune génération de membres du conseil d'administration.

Vous souhaitez participer à GUBERNA Directors Sparkle ou vous avez des suggestions relatives aux interlocuteurs et aux thèmes ? Envoyez un e-mail à Danny VandeVyver.